Duel de slots : Luchadora vs Lucha Libre

duel-de-slots-luchadora-vs-lucha-libre

Les machines à sous Luchadora de Thunderkick et Lucha Libre de RTG feront le bonheur des amateurs de catch mexicain, avec leurs fonctionnalités variées.

Les machines à sous se comptent par centaines si ce n’est par milliers, c’est pourquoi beaucoup de thèmes sont traités de manière récurrente… Mais qui dit sujet similaire ne dit pas forcément contenu identique, chaque éditeur mettant sa petite (ou grosse) touche personnelle. D’où l’idée de vous proposer régulièrement un duel de slots entre deux titres développant le même thème mais pas forcément les mêmes fonctionnalités. Pour ce premier opus : Luchadora, l’une des dernières machines à sous signée Thunderkick et Lucha Libre griffée RTG. Deux slots très punchy, c’est le moins que l’on puisse dire…

Luchadora : une brochette de super-catcheurs

Ce titre de Thunderkick n’est visuellement pas des plus transcendants, c’est un fait. Heureusement, il possède dans son escarcelle quelques fonctionnalités qui permettent de remonter un peu le niveau. En vedette : les catcheurs El Toro, El Rayo, El Serpiente et El Pantera, que le joueur accompagne en pleine séance de lutte. Leur atout : ceux-ci peuvent, dans le feu de l’action, se transformer en wilds. Un cinquième catcheur mystère (le « mysterioso campeon ») peut également faire son apparition.

Les fonctionnalités de Luchadora sont assez variées avec la « lucha smack down » (free spins & multiplicateurs de gains pendant le jeu principal, auxquels s’ajoute une transformation de catcheurs pendant le jeu spécial), la « lucha bonus » (tours gratuits), le « coin du ring » (un catcheur atterrissant dans un coin du ring devient un joker) et « la luchadora ». Toutes ces fonctionnalités sont accompagnées d’effets sonores dynamiques, histoire de bien vous immerger dans l’ambiance euphorique du moment. Mais cela suffit-il à faire oublier les graphismes vraiment très basiques ?

Lucha Libre : un duo de catcheurs bourré d’humour

Rien que leur petit nom de scène en dit long sur l’ambiance de cette machine à sous : Taco Malo et Guacamolo. Lucha Libre ne souffre pas de comparaison avec sa concurrente : ses graphismes sont plus plaisants et ses animations visuelles bien plus ludiques. Nos sportifs masqués ne lésinent d’ailleurs pas sur les cascades et les prises rocambolesques… Bref, il y a davantage d’ambiance et d’humour dans ce titre.

Mais côté fonctionnalités ? Deux wilds (les catcheurs), deux scatters (le masque et le ring), un jeu spécial avec 3 fonctions (au choix : Spanko Especial, Supremo foot of fury ou Thunder clap bam bam) disposant de bonus différents (free spins, multiplicateur de gain et fonction spéciale variant selon la sélection et le mode de jeu) et une fonction « mask of fiery » s’activant pendant les tours gratuits… RTG n’a pas été avare. Et pour ne rien gâcher, le tout a été assaisonné d’un trait de fantaisie.

Verdict du duel : victoire de R.T.G. (qui en met plein la vue)

D’emblée, Lucha Libre affiche visuellement sa supériorité sur Luchadora. Graphismes plus attrayants, animations plus amusantes et plus fluides… Le titre de RTG, plus ludique et plus humoristique, met au tapis la vision du catch mexicain de Thunderkick. Par contre, question fonctionnalités, les deux ont peaufiné leur contenu, avec une belle variété de symboles et de jeux spéciaux. C’est donc principalement l’apparence qui fait la différence.

Avis des Joueurs

Mot de passe oublié ?

/ Inscription